20e Festival Caméras des Champs 21-mar-18

CAMERAS DES CHAMPS 2018

Festival International du Film Documentaire sur la Ruralité
20e édition - Du 17 au 20 mai 2018 - Ville-sur-Yron (Meurthe-et-Moselle)

Communiqué de presse n°1
Visuel officiel
Programme complet
Dossier de presse

Village de 300 habitants, Ville-sur-Yron accueille chaque année le Festival International du Film Documentaire sur la Ruralité « Caméras des Champs ». Pour sa 20e édition, du 17 au 20 mai 2018, la manifestation propose en journée à partir du vendredi après-midi 14 films en compétition venus de tous les horizons et sélectionnés parmi 122 propositions reçues. En soirée, et lors d’une projection en amont le 4 mai à Jarny, la programmation accueille des films hors compétition. Fils conducteurs cette année, les thèmes de « L’agriculture intelligente face aux changements climatiques » et de « La jeunesse à la campagne » comptent parmi les grandes questions liées au monde rural sur lesquelles Caméras des Champs propose de réfléchir. La particularité du Festival étant d’initier, après chaque séance, des débats en présence des réalisateurs et/ou d’intervenants qualifiés. Entrée libre et gratuite.

L’agriculture intelligente face aux changements climatiques

Si nous sommes aujourd’hui confrontés à la convergence de défis alimentaires et climatiques d’une ampleur sans précédent comme le dit l’ONU, alors le développement d’une agriculture intelligente face aux changements climatiques concerne toutes les régions, tous les systèmes agricoles et par conséquent tous les paysans et paysannes du monde. Cette agriculture nouvelle doit définir, à partir des constats climatiques actuels, des modes de production adaptés pour continuer de produire la nourriture nécessaire à la population mondiale croissante et assurer ainsi la sécurité alimentaire (800 millions de personnes souffrent de faim chronique), tout en diminuant l’impact que cette production nécessaire pourrait avoir sur les changements climatiques. Le groupe d’experts intergouvernemental sur l’évolution du climat (GIEC) prévoit une augmentation de l’insécurité alimentaire de 15 à 40 % d’ici 2050.

04 mai -> Soirée de présentation en amont du Festival

Le vendredi 4 mai à 20h30 à l’Espace Gérard Philipe de Jarny, Caméras des Champs organise autour du thème de l’agriculture intelligente une projection-débat avec projection du film Quel Chemin on emprunte ? de Nadine Michau.

Le film interroge les conditions d’adhésion aux nouvelles pratiques agricoles du point de vue des agriculteurs céréaliers de la Région Centre-Val-de-Loire. Alors même que les modèles de développement durable prônés par les institutions sont flous, que les réglementations sont de plus en plus contraignantes et parfois en contradiction avec les savoir-faire des exploitants, ces derniers s’interrogent sur la manière de continuer à produire les volumes qu’on attend d’eux, en ayant le moins possible recours à la chimie : une gageure dans la plaine de Beauce.

17 mai -> Petit paysan

Réalisé par Hubert Charuel, avec Swann Arlaud et Sara Giraudeau, Petit paysan a été récompensé à trois reprises lors de la dernière cérémonie des César : meilleur premier film, meilleure actrice dans un second rôle et meilleur acteur. Il sera projeté le jeudi 17 mai à 20h30 à la salle René Bertin de Ville-sur-Yron.

Pierre, la trentaine, est éleveur de vaches laitières. Sa vie s’organise autour de sa ferme, sa sœur vétérinaire et ses parents dont il a repris l’exploitation. Alors que les premiers cas d’une épidémie se déclarent en France, Pierre découvre que l’une de ses bêtes est infectée. Il ne peut se résoudre à perdre ses vaches. Il n’a rien d’autre et ira jusqu’au bout pour les sauver.

18 mai -> Une Jeunesse en jachère

La mobilité est la question centrale de ce film réalisé par Daniel Vigne et Michel Debats : tous les jeunes interviewés ont un rapport affectif très fort à leur terre d’origine. Il dit à la fois cet amour, et l’impossibilité de le vivre à cause du manque de travail, mais aussi du manque de services et de moyens publics. Le documentaire sera projeté le vendredi 18 mai à 20h30 à la salle René Bertin de Ville-sur-Yron.

Aujourd’hui lorsqu’on parle de la jeunesse, elle est toujours urbaine. La jeunesse n’est jamais campagnarde ! Là où les jeunes des banlieues ont réussi à focaliser l’attention, à exprimer leur spécificité, les ruraux isolés sur d’immenses territoires n’arrivent pas à être visibles, n’intéressent pas, et comme ceux des cités se sentent souvent dénigrés. Même si l’on constate un vif intérêt pour la campagne, de la part d’un grand nombre de citadins lassés et atomisés, les jeunes originaires de la campagne ou néo-ruraux se vivent comme oubliés des médias et des responsables politiques. Cette jeunesse en jachère n’intéresse pas !

19 mai -> Normandie nue

Soirée autour du film Normandie Nue de Philippe Le Guay, et avec François Cluzet, Toby Jones et François-Xavier Demaison, le samedi 19 mai à 20h30 à la salle René Bertin de Ville-sur-Yron.

Au Mêle sur Sarthe, petit village normand, les éleveurs sont touchés par la crise. Georges Balbuzard, le maire de la ville, n’est pas du genre à se laisser abattre et décide de tout tenter pour sauver son village… Le hasard veut que Blake Newman, grand photographe conceptuel qui déshabille les foules, soit de passage dans la région. Balbuzard y voit l’occasion de sauver son village. Seulement voilà, aucun normand n’est d’accord pour se mettre à nu…

Pour sa 20e édition, le Festival met en place un prix spécial de 2000 € en partenariat avec le Crédit Mutuel. Ce prix s’ajoute à ceux déjà proposés, soit 5700 € de prix distribués par les jurys en 2018, et sera décerné par un jury constitué de représentants d’autres festivals français et étrangers traitant de la relation entre cinéma et ruralité.

Caméras des Champs
Festival International du Film Documentaire sur la Ruralité
Foyer rural
54800 Ville-sur-Yron
www.villesuryron.fr